Le Bachfischet à Aarau


Catégorie:
Pratiques sociales
  • Expressions orales
Canton:

Description

Le Bachfischet est à en croire la guilde du fou la plus vieille tradition vivante de Suisse. On trouve la première trace écrite de cette coutume dans un procès-verbal d'une séance du Conseil de Ville du 3 septembre 1526, où il est fait mention du nettoyage du ruisseau qui traverse la ville d'Aarau. Pendant des siècles, le ruisseau municipal a été une importante artère vitale (eau potable, eau utilitaire, eau d'extinction), d'où la nécessité d'en prendre soin en le débarrassant régulièrement de ses déchets et de ses limons. Le Bachfischet se déroule chaque année en septembre. Le nettoyage du ruisseau dure environ quatre jours comme le veut la tradition. Il se termine par un grand cortège l'avant-dernier vendredi précédant les vacances d'automne. Les enfants défilent dans les rues de la vieille ville - dont toutes les lumières sont éteintes - avec des lampions à la main, qu'ils confectionnent eux-mêmes. L'existence de ce cortège célébrant le renouveau du ruisseau est attestée depuis le 19e siècle. Les enfants chantent la chanson du Bachfischet en défilant. Une collation gratuite est servie à la fin du cortège, suivie d'un feu d'artifice. Pour couronner le tout, on tire un grand coup de pétard, le «Mordschlapf», qui clôt officiellement la fête.

Le terme de «Bachfischet» est utilisé parce qu'il fallait à l'origine vider le ruisseau de ses poissons avant de le nettoyer. Les jeunes s'amusaient comme des fous à se gicler dans le lit du ruisseau. Le ruisseau reste d'ailleurs aujourd'hui encore un objet de jeu et de plaisanteries. Le ruisseau alimente toutes sortes d'histoires et d'événements, ce qui prouve bien l'importance qu'il revêt pour les habitants de la ville.

Galerie d'images

  • Les pontonniers embarquent des enfants et des jeunes handicapés, qui peuvent ainsi participer activement à l’ancienne coutume © Adolf Fäs, Aarau 2009
  • Les tambours de la fanfare des cadets défilent en tête du cortège au milieu du chant des enfants © Bernhard Aellen, Aarau 2009
  • La grenouille représentée sur ces lampions est probablement une allusion à la chanson du Bachfischet © Roger Gryzlak, Aarau 2009
  • Les Argoviens déposent de petites embarcations illuminées sur la rivière comme à l’occasion du 'Lichterschwemmen' © Roger Gryzlak, Aarau 2009
  • Les magnifiques lampions fixés au bout de baguettes en noisetier créent une atmosphère incroyable avec les chants des enfants © Roger Gryzlak, Aarau 2009
  • Le cortège du Bachfischet a toujours ressemblé à un défilé chaotique © Roger Gryzlak, Aarau 2009
  • Les pontonniers embarquent des enfants et des jeunes handicapés, qui peuvent ainsi participer activement à l’ancienne coutume © Adolf Fäs, Aarau 2009
  • Les tambours de la fanfare des cadets défilent en tête du cortège au milieu du chant des enfants © Bernhard Aellen, Aarau 2009
  • La grenouille représentée sur ces lampions est probablement une allusion à la chanson du Bachfischet: «Furie, la rivière brûle, ceux de Suhr y ont mis le feu, ceux d’Aarau l’ont éteint, ceux de Küttigen chevauchent les grenouilles» © Roger Gryzlak, Aarau 2009
  • Les Argoviens déposent de petites embarcations illuminées sur la rivière comme à l’occasion du 'Lichterschwemmen' (la tradition du lâcher de bougies sur l’eau) © Roger Gryzlak, Aarau 2009
  • Les magnifiques lampions fixés au bout de baguettes en noisetier créent une atmosphère incroyable avec les chants des enfants : une tradition s’élève au rang d’œuvre d’art © Roger Gryzlak, Aarau 2009
  • Le cortège du Bachfischet a toujours ressemblé à un défilé chaotique. Emboîtant le pas de la « première vague », les jeunes parcourent la vieille ville à vive allure. Les vers clamés à tue-tête renforcent le tohu-bohu ambiant © Roger Gryzlak, Aarau 2009

Documents vidéo

Le film montre le Bachfischet 2011 et raconte l’histoire de la coutume © Heinerich Wirri-Zunft, Aarau 2011

Références et dossier

Publications
  • Interview mit Urs Bänziger, Bachfischet-Obmann der Heinerich Wirri-Zunft vom 27. Juli 2011. Dokumentation im Aargauer Kuratorium

  • Franz Xaver Bronner: Der Kanton Aargau historisch, geographisch, statistisch geschildert. Beschreibung aller in demselben befindlichen Berge, Seen, Flüsse, Heilquellen, Städte, Flecken, Dörfer und Weiler, so wie der Schlösser, Burgen und Klöster. Nebst Anweisung, denselben auf die genussreichste und nützlichste Weise zu bereisen. Ein Hand- und Hausbuch für Kantonsbürger und Reisende. St. Gallen, 1844

  • Andreas Dietsch: Der Aarauer Bachfischet. Humoristisch dargestellt. Aarau, 1841 (älteste Beschreibung des aktuellen Bachfischet)

  • Hermann Rauber: «Fürio, de Bach brönnt». Der Aarauer Bachfischet. Aarau, 2000

  • Eduard Hoffmann-Krayer: Feste und Bräuche des Schweizervolkes. Zürich, 1940

Dossier
  • Aarauer Bachfischet

    Ausführliche Beschreibung Dernière modification: 01.09.2012
    Dimension: 214 kb
    Typ: PDF