Céramique paysanne bernoise


Catégorie:
Artisanat traditionnel
Canton:

Description

La région Thoune-Heimberg-Langnau est célèbre dans toute l'Europe pour ses poteries artisanales aux engobes. On y trouve surtout des entreprises familiales qui fabriquent des petites séries et des pièces uniques en utilisant une technique artisanale traditionnelle. Cet artisanat a reçu le nom de « céramique paysanne » car il a longtemps été pratiqué par de petites entreprises rurales pour s'autoapprovisionner. Au début du 18e siècle, on voit apparaître dans le canton de Berne cinq centres de poteries, chacun avec ses caractéristiques artistiques : Langnau, Heimberg et Albligen fabriquent de la poterie aux engobes, Simmental et Bäriswil produisent de la faïence blanche vernissée. La demande de céramique paysanne augmente fortement au 19e siècle avec l'arrivée du tourisme. A leur apogée au tournant du 20e siècle, de nombreuses manufactures exposent de la céramique de décoration et de la majolique de Thoune aux foires de Paris et de Londres. Aujourd'hui pourtant, cet artisanat est menacé, même si la relève est activement préparée par la formation d'apprentis. D'une part, les artisans font partie d'un secteur économique difficile, où les habitudes de consommation ont changé, et où de grands distributeurs inondent le marché d'importations à bas prix. D'autre part, la Confédération a réuni les professions de potier et de peintre sur céramique sous la même dénomination de « céramiste ».

Galerie d'images

  • Décor traditionnel avec animaux © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Le bleu de cette ancienne soupière de Langnau est fait avec de l’oxyde de cobalt © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Potier sur son tour © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Fabrication d’une anse © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Pots bruts et vernissés sur des étagères © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Les pièces sont décorées © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • La cruche est déposée délicatement dans le four © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Chaque potier a sa propre marque © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Atelier de céramique © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Heimberg, 1917 : potier © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Poterie à Heimberg, 1917 : naissance des plats à salade et à crème © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Heimberg, 1917 : des poteries qui viennent d‘être fabriquées sèchent à l’air libre © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Heimberg, 1917 : Après avoir été séchées à l’air, les poteries sont recouvertes de couleur © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Heimberg, 1917 : une potière peint des pots de fleurs © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Potier de Steffisburg, 1917, qui apporte sa marchandise au marché de Thoune © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Magasin de poterie artistique, Steffisburg, 1917 © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Heimberg, 1917 : personnages modernes créés par H. Schmalz, sculpteur © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Décor traditionnel avec animaux © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Le bleu de cette ancienne soupière de Langnau est fait avec de l’oxyde de cobalt © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Potier sur son tour © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Fabrication d’une anse © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Pots bruts et vernissés sur des étagères © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Les pièces sont décorées © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • La cruche est déposée délicatement dans le four © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Chaque potier a sa propre marque © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Atelier de céramique © Töpferei Maurachern, Wichtrach, 2010
  • Heimberg, 1917 : potier © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Poterie à Heimberg, 1917 : naissance des plats à salade et à crème © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Heimberg, 1917 : des poteries qui viennent d‘être fabriquées sèchent à l’air libre © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Heimberg, 1917 : Après avoir été séchées à l’air, les poteries sont recouvertes de couleur © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Heimberg, 1917 : une potière peint des pots de fleurs © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Potier de Steffisburg, 1917, qui apporte sa marchandise au marché de Thoune © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Magasin de poterie artistique, Steffisburg, 1917 © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz
  • Heimberg, 1917 : personnages modernes créés par H. Schmalz, sculpteur © Hermann Stauder/Fotostiftung Schweiz

Références et dossier

Publications
  • Hermann Buchs: Vom Heimberger Geschirr zur Thuner Majolika. Thun, 1988

  • Ethnologisches Seminar der Universität Basel (Ed.): Berner Töpferei. Mensch und Handwerk. St. Gallen, 1983

  • Katrin Roth-Rubi: Chacheli us em Bode. Der Kellerfund im Haus 315 in Nidfluh, Därstetten. Ein Händlerdepot. Wimmis, 2000

  • Robert L. Wyss: Berner Bauernkeramik (Berner Heimatbücher). Bern, 1966

Dossier
  • Berner Bauernkeramik

    Ausführliche Beschreibung Dernière modification: 28.05.2012
    Dimension: 229 kb
    Typ: PDF