Culture de la châtaigne


Catégorie:
Nature et univers
  • Pratiques sociales
  • Artisanat traditionnel
Canton:

Description

En Suisse italienne, les châtaigneraies constituent un patrimoine naturel et paysager des plus intéressant. D’où la mise en route depuis maintenant une vingtaine d’années de nombreux projets visant à revitaliser les forêts de châtaigniers. Durant des siècles, la châtaigne a joué un rôle essentiel dans l’alimentation d’une grande partie de la Suisse italienne. Il était primordial de veiller à la bonne conservation des fruits, qui étaient stockés dans de petites constructions spécialement conçues à cet effet. On assiste aujourd’hui à une revalorisation des méthodes de séchage traditionnelles, essentiellement à des fins didactiques et de démonstration et pour faire revivre le patri moine historique et culturel. Chaque automne, les châtaignes et leurs produits dérivés sont vendus et consommés sous différentes formes, notamment grillées, lors de divers événements et manifestations. Le marchand de marrons est un personnage que l’on rencontre aujourd’hui encore fréquemment dans les rues et sur les places des villes lors de fêtes, de foires et de marchés. Les premiers marchands venus vendre leurs marrons dans les villes suisses et européennes étaient souvent originaires du Val Blenio ou de la vallée de la Léventine. Certains continuent de se transmettre leur art de père en fils d’autres cèdent l’exploitation à des personnes n’appartenant pas forcément au cercle familial et des proches.

Galerie d'images

  • Châtaigneraie à Caneggio, Valle di Muggio © Paolo Crivelli/MEVM
  • Châtaigners à Caneggio, Valle di Muggio © Paolo Crivelli/MEVM
  • Battage des châtaignes à Castasegna, Val Bregaglia © Max Weiss/Montabella Verlag
  • Criblage des fruits secs © Max Weiss/Montabella Verlag
  • Le triage des châtaignes sèches © Max Weiss/Montanella Verlag
  • Marchand de marrons, piazza Dante, Lugano
  • Châtaigneraie à Caneggio, Valle di Muggio © Paolo Crivelli/MEVM
  • Châtaigners à Caneggio, Valle di Muggio © Paolo Crivelli/MEVM
  • Battage des châtaignes à Castasegna, Val Bregaglia © Max Weiss/Montabella Verlag
  • Criblage des fruits secs © Max Weiss/Montabella Verlag
  • Le triage des châtaignes sèches © Max Weiss/Montanella Verlag
  • Marchand de marrons, piazza Dante, Lugano

Documents vidéo

Le Mille e una Castagna © Alessandra Bobbià

Références et dossier

Publications
  • Natalia Ferroni: Profüm da castegn da la grà. A Moghegno rivive un’antica tradizione. In: Agricoltore ticinese 44. Lugano,1995

  • Interviste (a cura di Alessandra Bobbià): Gianpiero Invernizzi (09.11.2010, 09.02.2011), Giuliano Strazzini (09.02.2011), Marzio Strazzini (28.03.2011), Giovanni Scozzari (29.03.2011). Centro di dialettologia e di etnografia. Bellinzona

  • Hans Käser: Die Kastanienkultur und ihre Terminologie in Oberitalien und in der Südschweiz. Aarau, 1932

  • Remo Maurizio: Aufbewahrungsmethode der Kastanienfrüchte im Bergell. In: Jahresbericht der Naturforschenden Gesellschaft Graubündens 100. 1983, p. 167-170

  • Laura Sofia: Castagna. Estratto dal Vocabolario dei dialetti della Svizzera italiana (Le voci 5). Bellinzona, 2001

  • Mengia Spreiter-Gallin: Castasegna. Località di confine. / Castasegna: Ein Grenzdorf. St. Moritz, 2006

  • Mario Vicari: Documenti orali della Svizzera italiana. Valle di Blenio. Seconda parte. Ed. Ufficio cantonale dei musei - Vocabolario dei dialetti della Svizzera italiana. Bellinzona, 1995

  • Mario Vicari: Documenti orali della Svizzera italiana. Valle Leventina. Prima parte. Ed. Centro di dialettologia e di etnografia. Bellinzona, 2005

Dossier