La saison d’alpage en Gruyère


Catégorie:
Nature et univers
  • Expressions orales
  • Pratiques sociales
  • Artisanat traditionnel
Canton:

Description

En Suisse, l‘été dure parfois de mai à octobre : non pas pour les touristes, mais pour les troupeaux conduits à l’alpage. Cet estivage-là existe depuis le Moyen-âge en Gruyère, et s’accompagne traditionnellement de la fabrication de fromages – Gruyère d’alpage et Vacherin fribourgeois en première ligne. Placée sous l’autorité du maître armailli, cette vie au chalet implique une connaissance intime de la montagne et des troupeaux. Parallèlement à son essaimage dans les Préalpes, le Jura ou la Savoie, cette pratique a en effet donné naissance à différents savoirs et savoir-faire, liés tant à des chants – le fameux Ranz des vaches – qu’à l’entretien des bâtiments d’alpage (boissellerie, tavillon, etc.), sans oublier les pratiques calendaires telles que l’inalpe, la désalpe et la mi-été, où l’on élit la plus belle vache du troupeau. Ces usages se développent d’autant plus que le Gruyère s’exporte bien à l’étranger, entrant dans le dictionnaire de l’Académie française en 1762… alors qu’en Gruyère, on continue tout simplement à l’appeler fromage! Le développement des fromageries de plaine au XIXe siècle, la Première Guerre mondiale et les aléas de la politique agricole soumettront le métier à de lourdes pressions. Mais la fabrication actuelle de Gruyère d’alpage AOC au feu de bois dans une trentaine de chalets assure aujourd’hui encore l’ancrage de ces traditions dans une réalité sociale vivace, dans un paysage travaillé et dans un produit mondialement réputé.

Galerie d'images

  • Chalet d’alpage en Gruyère, les sonnailles du troupeau sont suspendues sous le toit de bardeaux © Interprofession du Gruyère AOC
  • En Gruyère, fabrication du fromage au chalet, XXIe siècle © Interprofession du Gruyère AOC
  • Fabrication du fromage, mise sous presse, dans un chalet gruérien, vers 1930 © Glasson-Musée gruérien
  • L’équipe des armaillis pose avec tous ses ustensiles devant le chalet et la réserve de bois, vers 1930 © Glasson-Musée gruérien
  • Sur les hauts de Châtel-Saint-Denis, les armaillis partagent leur repas avec le curé Kolly, milieu XXe siècle © Glasson-Musée gruérien
  • Johann Adam Klein (1792-1875): Sur la montagne Furka en Suisse, gravure en papier, 1820 © Stiftung Roth, Burgdorf
  • Chalet d’alpage en Gruyère, les sonnailles du troupeau sont suspendues sous le toit de bardeaux © Interprofession du Gruyère AOC
  • En Gruyère, fabrication du fromage au chalet, XXIe siècle © Interprofession du Gruyère AOC
  • Fabrication du fromage, mise sous presse, dans un chalet gruérien, vers 1930 © Glasson-Musée gruérien
  • L’équipe des armaillis pose avec tous ses ustensiles devant le chalet et la réserve de bois, vers 1930 © Glasson-Musée gruérien
  • Sur les hauts de Châtel-Saint-Denis, les armaillis partagent leur repas avec le curé Kolly, milieu XXe siècle © Glasson-Musée gruérien
  • Johann Adam Klein (1792-1875): Sur la montagne Furka en Suisse, gravure en papier, 1820 © Stiftung Roth, Burgdorf

Références et dossier

Publications
  • Jean-Pierre Anderegg : Les chalets d'alpage du canton de Fribourg = Die Alphütten des Kantons Freiburg. Ed. Service des biens culturels. Fribourg, 1996

  • Michel Charrière : 100 ans au service de l'alpe (1897-1997). Ed. Société fribourgeoise d’économie alpestre. Fribourg 1997

  • Interprofession du gruyère : Cahier des charges AOC Gruyère, 2001

  • Musée gruérien (Ed.) : La Civilistion du gruyère (Cahiers du Musée gruérien no. 2), Bulle, 1999

  • Alfred Roth : Der Sbrinz und die verwandten Bergkäse. Burgdorf, 1993

  • Roland Ruffieux, Walter Bodmer : Histoire du gruyère. En Gruyère du XVIe au XXe siècle. Fribourg, 1972

  • Jacqueline Veuve : Chronique paysanne en Gruyère (film). Aquarius Film Production. Les Monts-de-Corsier, 1990

  • Sarah Fasolin Häfliger : Die Käsemacher. Ausländische Alpsennen im Berner Oberland. Ethnographischer Film mit Begleittext. 2010

Dossier