Cortège aux lanternes de betterave


Catégorie:
Pratiques sociales
Canton:

Description

Dans plusieurs communes et quartiers du canton de Zurich, un cortège de lanternes est organisé tous les ans à la saint Martin, le 11 novembre. Au son de la musique, les enfants et les jeunes parcourent les rues à la tombée de la nuit en portant une betterave évidée et sculptée dans laquelle se trouve une bougie. Des rafraîchissements leurs sont souvent offerts à la fin du cortège. Cette manifestation est organisée par les centres de loisirs et de commune, les associations de quartier, les associations paroissiales, les écoles et les jardins d’enfants.

La plus importante de ces fêtes est celle de Richterswil. Elle est organisée depuis 1908 par l’office du tourisme local et est devenue au fil des ans une fête populaire qui dépasse les frontières régionales. Des milliers de personnes viennent par trains et bateaux spéciaux assister au cortège de Richterswil.

Le cortège aux lanternes est une tradition récente. On l’observe pour la première fois dans l’Oberland zurichois au cours des années 1920. A l’origine, il s’agissait probablement de promenades spontanées et non de cortèges organisés. C’était une coutume rurale qui avait lieu dans un cadre familier.

Galerie d'images

  • L’hôtel de ville de Richterswil brille des lumières de centaines de betteraves © André Springer, Horgen, 2010
  • « Tête de loup » du UHC Greenlight, « Steve Lee » de la deuxième année secondaire, « Tête de tigre » de la société de gymnastique Satus © André Springer, Horgen, 2010
  • « Pendule » du Seeclub de Richterswil avec plus de mille betteraves © André Springer, Horgen, 2010
  • « Coucou » de la société de gymnastique de Richterswil et « Tigre panthère » du club de football au milieu de nombreux spectateurs © André Springer, Horgen, 2010
  • L’hôtel de ville de Richterswil brille des lumières de centaines de betteraves © André Springer, Horgen, 2010
  • « Tête de loup » du UHC Greenlight, « Steve Lee » de la deuxième année secondaire, « Tête de tigre » de la société de gymnastique Satus © André Springer, Horgen, 2010
  • « Pendule » du Seeclub de Richterswil avec plus de mille betteraves © André Springer, Horgen, 2010
  • « Coucou » de la société de gymnastique de Richterswil et « Tigre panthère » du club de football au milieu de nombreux spectateurs © André Springer, Horgen, 2010

Références et dossier

Publications
  • Adrian Bänninger: Die Räbechilbi in Richterswil. Ein Lichtbrauch im November im Kanton Zürich. In: Sechseläuten und Morgestraich. Die schönsten Feste und Bräuche der Schweiz. Geschichte und Gegenwart. Von Adrian Bänniger. Kreuzlingen, 2007, p. 176-179

  • Albert Bärtsch: Räbechilbi in Richterswil. In: Schweizer Feste und Bräuche: Volksfestkultur im Jahresverlauf (vol. 2). Von Albert Bärtsch. Wädenswil, 2009, p. 186-187

  • Ueli Gyr: Räbelichtli-Umzüge im Kanton Zürich. In: Das Jahr der Schweiz in Fest und Brauch. Ed. Rolf Thalmann, Fritz Hofer. Zürich, 1981, p. 265-266

  • Elsbeth Liebl: Umziehen mit Lichtern. In: Atlas der schweizerischen Volkskunde. Kommentar II, p. 221-230

  • Werner Röllin: Die Richterswiler «Räbechilbi». Ein Beispiel für Braucherhaltung und -gestaltung. In: Schweizerisches Archiv für Volkskunde vol. 77. Basel, 1981, p. 151-177

  • Emil Stauber: Sitten und Bräuche im Kanton Zürich (2 Teile). Aberglauben und Sagen im Kanton Zürich. Zürich, 1922 und 1924

  • Rolf Thalmann: Die Räbechilbi in Richterswil. In: Brauchtum und Volksfeste in der Schweiz. Von Rolf Thalmann. Zürich, 1992, p. 45

Dossier
  • Räbenlichter-Umzüge

    Ausführliche Beschreibung Dernière modification: 04.06.2018
    Dimension: 183 kb
    Typ: PDF