Les patois jurassiens


Catégorie:
Expressions orales
Canton:

Description

« Î se sôle, î veus bïn dremi » – « Je suis fatigué, je vais bien dormir ». Les jurassiens répondent parfois par cette expression à la question de savoir « côli vait ? » – « comment ça va ? ». Variables d’une région à l’autre, les patois restèrent longtemps la langue usuelle des campagnes locales. Ce n’est qu’au début du XXe siècle, si ce n’est plus tardivement, que l’usage du français s’y généralisera, minorisant l’usage des patois et les faisant passer sous la coupe de groupes d’études, amicales et autres cercles privés. On en distingue aujourd’hui quatre variantes : la langue des Vâdais dans la Vallée de Delémont, celle des Aidjolats dans l’Ajoie, celle des Taignons dans les Franches-Montagnes et enfin, au Clos-Du-Doubs, la langue des « dgens di Çhô di Doubs ».

Seuls parlers suisses rattachés à la langue d’oïl, ils se manifestent encore fréquemment à l’occasion de cortèges, de chants et de pièces de théâtre. A l'occasion de certaines fêtes des patoisants, on célèbre même parfois une messe en patois, qui suscite un grand enthousiasme. Ainsi conservés, entretenus et illustrés par bon nombre d’individus et de groupements – sous l’égide de la Fédération des patoisants du canton du Jura – ils font somme toute encore preuve d’une belle vitalité, restant l’objet de diverses causeries mais aussi de textes, dictionnaires, glossaires et études aux visées pratiques ou scientifiques. Un site internet – « Djâsans patois » – et une émission de radio sur Fréquence Jura lui sont même consacrés.

Galerie d'images

  • Buix, 1993 : Théâtre patoisant © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Charmoille, 1988 : Théâtre patoisant © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Saignelégier, 1992 : Défilé de patoisants en costumes © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Delémont, 1990 : Fête cantonale des patoisants, les enfants des Franches-Montagnes défilent © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Porrentruy, 1987 : L'Amicale des patoisants vadais défile sous la Porte de France, à Porrentruy © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Delémont 1985 : Le chœur de l'Amicale des patoisants vadais © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Buix, 1993 : Théâtre patoisant © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Charmoille, 1988 : Théâtre patoisant © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Saignelégier, 1992 : Défilé de patoisants en costumes © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Delémont, 1990 : Fête cantonale des patoisants, les enfants des Franches-Montagnes défilent © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Porrentruy, 1987 : L'Amicale des patoisants vadais défile sous la Porte de France, à Porrentruy © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Delémont 1985 : Le chœur de l'Amicale des patoisants vadais © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)

Références et dossier

Publications
  • Gaston Brahier : Vétçhans l'houre qu'ât li; vivons le moment présent. Moutier, 1996

  • Jean Joliat : Orthographe du patois du Jura suisse. In : Actes de la Société jurassienne d'Emulation. Porrentruy, 1998, p. 179-189

  • Sabine Lehmann : Vestiges d'un patois, la situation des patois jurassiens. In : Actes de la Société jurassienne d'Emulation. Porrentruy, 1994, p. 115-144

  • Gilbert Lovis : Contes fantastiques du Jura, recueillis par Jules Surdez (1878-1964). Introduction de Gilbert Lovis, texte en patois de Jules Surdez, traduits par Gilbert Lovis. Enregistrement des contes en patois dits par Djosèt Barotchèt, réalisé par Michel Terrapon. Bâle, 1987

  • Gilbert Lovis : Vieux contes du Jura, recueillis à Ocourt par Jules Surdez, patois-français (Livre et CD audio). Ed. Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Rural Jurassien. Develier, 1991

  • Société suisse des traditions populaires (Ed.) : Chante Jura (disque sonore). Berne : 1988

Dossier
  • Les patois jurassiens

    description détaillée Dernière modification: 04.01.2013
    Dimension: 267 kb
    Typ: PDF