Saint-Martin en Ajoie


Catégorie:
Pratiques sociales
  • Artisanat traditionnel
Canton:

Description

Dans le Jura et surtout en Ajoie, la Saint-Martin se fête aux alentours du 11 novembre. Ce jour est dédié au célèbre saint originaire d'Europe centrale, évêque de Tours, qui partagea notamment son manteau avec un indigent. Historiquement, elle correspondait à la fois à la fin d’une année rurale et à l’un des principaux termes de paiement des fermages. A l’heure actuelle, la fête honore davantage plus le « saindoux » que le saint. La « bouchoyade », sacrifiant un porc et débitant ses parties, constitue en effet un spectacle qui attire chaque année une grande curiosité médiatique. De ce grand déballage de viande fraîche, on cuisine un menu gargantuesque associant plusieurs dizaines de plats. Gelée de ménage faite de pieds, oreilles, tête, groins et queue ; bouillis ; boudin de sang, pannes et cervelle ; « côtines »; puis saucisses, atriaux, choucroute au saindoux et viande fumée… Dans le cochon, tout est si bon qu’on couronne encore pareil menu d’un rôti, accompagnant les plats de röstis, de salades ou de purée de pommes. Sans parler des différents desserts ! Pour bien digérer, un bon vin s’impose, tout comme le fameux « coup du milieu » fait d’alcool fort, idéalement de Damassine. De plus en plus populaire et attirant un nombre public extérieur au Jura, la fête s’amplifie aujourd’hui d’animations locales, notamment sur les marchés. En Ajoie, le Lundi de St-Martin (qui suit le dimanche de fête) est par ailleurs férié, et les festivités peuvent encore reprendre le dimanche suivant à l’occasion du « revira ».

Galerie d'images

  • Chevenez, 1992 : Un bar de la fête © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Réclère, 1981 : Bouchoyade © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Réclère, 1981 : Le porc est échaudé © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Chevenez, 1978 : Le porc est partagé en deux © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Chevenez, 1992 : Un bar de la fête © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Réclère, 1981 : Bouchoyade © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Réclère, 1981 : Le porc est échaudé © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)
  • Chevenez, 1978 : Le porc est partagé en deux © Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)

Références et dossier

Publications
  • Ellipse production vidéo (Ed.) : La Saint-Martin (vidéocassette). Saignelégier, 1992

  • Célestin von Hornstein : La Saint-Martin en Ajoie. Porrentruy, 1895

  • Gilbert Lovis : La Saint-Martin dans le Jura. In : Revue Présences no. 35 (Numéro spécial : L'esprit de la fête populaire). Ed. Alliance culturelle romande. Pully, 1988, p. 51-65

  • Germain Rondez : La fête de la Saint-Martin en Ajoie. Coeuve, 1992

  • Télévision Suisse Romande (Ed.) : Passe-moi les jumelles. Cochon noir et cochon blanc (vidéocassette). Genève, 1996

  • TVR (Ed.) : La Suisse au fil du temps. Vive Saint-Martin (DVD-vidéo). 1987

  • Radio Suisse romande, Archives sonores des parlers patois (Ed.) : La Saint-Martin en Ajoie, émissions du 9 et 16 novembre 1991 (Bande magnétique). Lausanne, 1991

Dossier
  • Saint-Martin en Ajoie

    description détaillée Dernière modification: 04.06.2018
    Dimension: 268 kb
    Typ: PDF