Patinage sur le Doubs


Catégorie:
Pratiques sociales
  • Nature et univers
Canton:

Description

Frontière naturelle entre les Juras suisse et français, le Doubs se transforme parfois - au cœur de l'hiver - en une longue piste gelée. Bien que simple rivière face aux grands lacs, il s'offre alors le titre de plus grande patinoire naturelle d'Europe. Sa « saison d'ouverture » varie en fonction des conditions météorologiques, allant généralement d'un à trente jours par an. Pourtant ici, pas de calendrier officiel : les autorités ne voulant pas prendre la responsabilité d'éventuels accidents, il s'agit en effet d'une pratique 100% spontanée et autogérée. Pour savoir si la couche de glace est suffisante pour s'aventurer dessus, elle est testée selon une technique ancestrale, dite du « lancer du caillou ». Celle-ci consiste à trouver sur place une pierre d'une certaine taille et de la lancer à une hauteur bien précise. Le son émis à son impact définira exactement la solidité de la glace. Dès que les essais sont concluants, les riverains s'empressent de profiter de cette glace parfaitement lisse. Mais ils sont vite rejoints par les amateurs de patinage et de glisse qui affluent alors de toutes parts. Puis ce sont des centaines, voire des milliers de touristes qui accourent pour bénéficier de ce gigantesque miroir gelé serpentant d'abord en plaine puis plongeant au cœur de gorges profondes parsemées de grottes et de rochers prestigieux. Le Doubs constitue ainsi un formidable terrain de jeu agrémenté de-ci de-là de stands et buvettes, s'étendant des Brenets (CH) et Chaillexon (F) jusqu'au Saut-du-Doubs, qui fait partie intégrante de l'identité locale. La frontière s'efface alors au profit d'une grande fraternité transfrontalière.

Galerie d'images

  • Un vendeur propose ses marchandises à des patineurs (années 1930-1950) © Fernand Perret/Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fond
  • Vue du Doubs avec patineurs (années 1930-1950) © Fernand Perret/Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fond
  • Hockeyeurs (années 1930-1950) © Fernand Perret/Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fond
  • Marchand sur le Doups gelé (années 1930-1950) © Fernand Perret/Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fond
  • Paysage et patineurs (années 1930-1950) © Fernand Perret/Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fond
  • Un vendeur propose ses marchandises à des patineurs (années 1930-1950) © Fernand Perret/Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fond
  • Vue du Doubs avec patineurs (années 1930-1950) © Fernand Perret/Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fond
  • Hockeyeurs (années 1930-1950) © Fernand Perret/Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fond
  • Marchand sur le Doups gelé (années 1930-1950) © Fernand Perret/Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fond
  • Paysage et patineurs (années 1930-1950) © Fernand Perret/Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fond

Références et dossier

Publications
  • Dame météo préfère le vert. In : L’Impartial. La Chaux-de-Fonds, 29 décembre 2006

  • Le Doups, sans glisse. In : L’Impartial. La Chaux-de-Fonds, 31 décembre 2005

  • Le Haut-Jura neuchâtelois s’offre généreusement aux joies saines et ensoleillées du tourisme de famille. In : L’Impartial. La Chaux-de-Fonds, 29 décembre 1975

Dossier
  • Patinage sur le Doubs

    description détaillée Dernière modification: 06.07.2018
    Dimension: 368 kb
    Typ: PDF