Pélerinage à Mariastein


Catégorie:
Pratiques sociales
Canton:

Description

Les pèlerinages à « Maria im Stein » ont commencé au début du 14e siècle, quand un premier miracle se produisit près d’une grotte. Une chapelle dédiée à la vierge se trouve aujourd’hui à cet emplacement. Les pèlerins viennent de toute la Suisse et des pays environnants ; notamment de nombreuses personnes issues de groupes ethniques vivant en Suisse (Albanais, Espagnols, Italiens, Philippins, Portugais, Slovaques et même des Tamouls pratiquant l’hindouisme). Si cet endroit surmonte les barrières ethniques et religieuses, s’il développe un tel pouvoir d’intégration, il n’a jamais bénéficié d’un soutien institutionnel conçu pour favoriser cette évolution.

Hormis une interruption due à la Révolution, les bénédictins du couvent de Beinwil (Soleure) s’occupent du pèlerinage et de la cure des âmes depuis 1636. Ils installèrent leur couvent à Mariastein en 1638. Celui-ci fut fermé en 1874 pendant le Kulturkampf, mais le pèlerinage subsista sous la garde des bénédictins. L’abbé et la communauté s’exilèrent en France, puis plus tard en Autriche d’où ils furent expulsés en 1941. Ils purent retourner dans leur ancien couvent, mais sous le régime du droit d’asile. Le couvent retrouva son statut de communauté indépendante en 1970/71.

Galerie d'images

  • Plus de 150 000 croyants vont chaque année prier devant l’image de Marie entourée de six putti © Karin Janz, 2011
  • Inscriptions votives dans des langues et des alphabets différents aux murs du couvent © Kira von Rickenbach, 2011
  • Détails des inscriptions votives ; les pèlerins remercient Marie d’avoir exaucé leurs prières © Benediktinerkloster Mariastein
  • Chaque année, le premier week-end d’août, les Tamouls font un grand pèlerinage à Mariastein © Kira von Rickenbach, 2011
  • Les Tamouls viennent de toute la Suisse à Mariastein © Kira von Rickenbach, 2011
  • Chants traditionnels et percussions incisives donnent une atmosphère particulière au service divin © Kira von Rickenbach, 2011
  • Le pèlerinage des Philippins a lieu chaque année en août © Karin Janz, 2011
  • Un chœur d’enfants et de parents accompagne le service divin des Philippins © Karin Janz, 2011
  • En juin 1951, des anciens combattants se retrouvent à Mariastein pour une cérémonie de réconciliation © Benediktinerkloster Mariastein, 1951
  • La « Trostfest » et sa procession se sont déroulées tous les ans, de 1926 aux années 70 © Benediktinerkloster Mariastein, 1946
  • Plus de 150 000 croyants vont chaque année prier devant l’image de Marie entourée de six putti © Karin Janz, 2011
  • Inscriptions votives dans des langues et des alphabets différents aux murs du couvent © Kira von Rickenbach, 2011
  • Détails des inscriptions votives ; les pèlerins remercient Marie d’avoir exaucé leurs prières © Benediktinerkloster Mariastein
  • Chaque année, le premier week-end d’août, les Tamouls font un grand pèlerinage à Mariastein © Kira von Rickenbach, 2011
  • Les Tamouls viennent de toute la Suisse à Mariastein © Kira von Rickenbach, 2011
  • Chants traditionnels et percussions incisives donnent une atmosphère particulière au service divin © Kira von Rickenbach, 2011
  • Le pèlerinage des Philippins a lieu chaque année en août © Karin Janz, 2011
  • Un chœur d’enfants et de parents accompagne le service divin des Philippins © Karin Janz, 2011
  • En juin 1951, des anciens combattants se retrouvent à Mariastein pour une cérémonie de réconciliation © Benediktinerkloster Mariastein, 1951
  • La « Trostfest » et sa procession se sont déroulées tous les ans, de 1926 aux années 70 © Benediktinerkloster Mariastein, 1946

Références et dossier

Publications
  • Benediktiner Kloster Mariastein (Ed.): Mariastein. Gnadenort und Benediktinerkloster. Bern, 2010

  • Hieronymus Haas: Wallfahrtsgeschichte von Mariastein. Solothurn, 1973

  • Interview mit Pater Lukas Schenker vom 7. September 2011, im Benediktinerkloster Mariastein. Aargauer Kuratorium.

  • Sibylle Hardegger: Die Wallfahrt von Mariastein als Ausdruck einer volksnahen Frömmigkeit. Diplomarbeit der Theologischen Fakultät Luzern. Binningen, 1993

  • Thomas Kamber: Heilungen im Wallfahrtsort Mariastein. Inauguraldissertation der Medizinischen Fakultät der Universität Basel. Basel, 1983

  • Lukas Schenker: Mariastein. Führer durch Wallfahrt und Kloster. Einsiedeln, 2010

  • Edith Schweizer-Völker, Martin Schulte-Kellinghaus: Mythische Orte am Oberrhein. Ausflüge in die Dreiländerregion Elsass-Südbaden-Nordwestschweiz. Basel, 2005

  • Verein Frauenstadtrundgang Basel (Ed.): still & stark. Die heiligen Frauen von Mariastein. Eine etwas andere Wallfahrt zu Maria in der Felsengrotte. Zürich, 2003

Dossier