Chiffre 11 à Soleure


Catégorie:
Pratiques sociales
  • Expressions orales
  • Arts du spectacle
Canton:

Description

A Soleure le chiffre 11 et ses multiples, - 22, 33, 44 - ont une signification particulière. Les Soleurois toutes générations confondues appellent parfois le 11 le « chiffre sacré ». Cette révérence particulière pour ce chiffre est une tradition qui remonte loin dans l’histoire et qui est vécue de façon très diverse. Il existe par exemple une horloge dont le cadran s’arrête à 11, qui joue l’hymne soleurois sur ses 11 cloches ; on trouve également les « 11i-Schränzer » un groupe de guggenmusique composé d’enfants. Le chiffre 11 est également très présent dans la sphère privée, notamment lors de la célébration du 11e anniversaire et de ses multiples. Il se rencontre aussi dans la vie économique, par exemple le « 11-i Schokolade », la « Öufi-Bier » (la bière onze), le « öofiyoga » (le yoga de onze heures) ou encore l’entreprise « IMMO-11 ». Le passé a fourni de nombreuses références au chiffre 11. Ainsi le territoire du canton a-t-il été partagé en 11 baillages entre 1344 et 1532. La cathédrale de Sainte-Ursanne, construite au 18e siècle et emblématique de la ville, a 11 autels, sa tour est de 66 mètres et trois volées de 11 marches forment ses escaliers.

Galerie d'images

  • La brasserie de la biere Öufi (onze) © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • Le club « Eleven »se trouve tout à côté de la brasserie Öufi © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • L’horloge aux 11 chiffres © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • L’apérobar « Undici » à la grande rue © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • Les « 11i-Schränzer » au carnaval de 2006 © Fabienne Guggisberg, Solothurn, 2006
  • Les « 11i-Schränzer » au carnaval de 2006 © Fabienne Guggisberg, Solothurn, 2006
  • La cathédrale Sainte-Ursanne depuis la grande rue © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • Annonce d’un festival spaghetti dans la Solothurner Zeitung du 11.2.1987 © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • La brasserie de la biere Öufi (onze) © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • Le club « Eleven »se trouve tout à côté de la brasserie Öufi © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • L’horloge aux 11 chiffres © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • L’apérobar « Undici » à la grande rue © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • Les « 11i-Schränzer » au carnaval de 2006 © Fabienne Guggisberg, Solothurn, 2006
  • Les « 11i-Schränzer » au carnaval de 2006 © Fabienne Guggisberg, Solothurn, 2006
  • La cathédrale Sainte-Ursanne depuis la grande rue © Melissa Dettling, Solothurn, 2011
  • Annonce d’un festival spaghetti dans la Solothurner Zeitung du 11.2.1987 © Melissa Dettling, Solothurn, 2011

Références et dossier

Publications
  • Werner Berger: Solothurn. Eine Stadt und ihre Zahl. Langenthal, 2010 (1988)

  • Melissa Dettling: «… s’isch immer, s’isch immer e so gsi…» Die Stadt Solothurn und die Bedeutung der Zahl 11. Unveröffentlichte Seminararbeit Universität Basel, Seminar für Kulturwissenschaft und Europäische Ethnologie. Basel, 2011

  • Paul Ludwig Feser: Das Büchlein von der «heiligen» Solothurner Zahl 11. Ed. Stiftung für die Wiederherstellung Solothurnischer Baudenkmäler. Solothurn, 2001

  • Franz Haffner: Der klein Solothurner Allgemeine Schaw-Platz. Solothurn 1666. Digitalisiert durch die Zentralbibliothek Solothurn. Solothurn, 2009 (http://212.101.26.250/pub/haffner/index.html)

  • Thomas Schärli: Von einer Zahl, die nicht nur eine städtische Bedeutung hat. In: Solothurner Jahrbuch. Solothurn, 2011, p. 71

  • Friedrich Emil Welti: Hans von Waldheims Reisen durch die Schweiz im Jahre 1474. In: Archiv des Historischen Vereins des Kantons Bern 25. Bern, 1920, p. 89-154

Dossier
  • Zahl 11 in Solothurn

    Ausführliche Beschreibung Dernière modification: 22.06.2018
    Dimension: 408 kb
    Typ: PDF