Musique populaire en Appenzell et au Toggenburg


Catégorie:
Arts du spectacle
  • Expressions orales
  • Pratiques sociales
Canton:

Description

Le jodel naturel est une forme primitive de chant. Il est notamment pratiqué en Appenzell et au Toggenburg, et à plusieurs voix. En Appenzell Rhodes-Intérieures on l’appelle « Rugguusseli », dans les Rhodes-Extérieures, « Zäuerli » ou « Chlausezäuerli » et au Toggenburg on parle de « johle ». On chante souvent pendant le « Talerschwingen », une pratique qui consiste à faire rouler une pièce de monnaie dans un récipient ; l’accord parfait joué en bourdon sur des cymbales est typique de la région du Säntis. Les mélodies du jodel naturel sont aussi interprétées sur des instruments à corde ou des cuivres (« Stegräf », « stegrääfle »).

Les instruments à corde jouent un grand rôle dans la pratique instrumentale de la région. Dans les Rhodes-Intérieures et le Vorderland, on les trouvent mentionnés pour la première fois en 1874. L’ensemble « Urnäscher Streichmusik (Alder) » a été fondé en 1884, alors que le « Original Appenzeller Streichmusik », un quintette comprenant deux violons, un hackbrett, un violoncelle et une contrebasse a été fondé en 1892. En 2009, on comptait plus d’une douzaine de formations en Appenzell, et deux dans le Toggenburg. A ceux-ci s’ajoutent 41 autres formations appenzelloise, dont certaines utilisent l’accordéon. Les musiciens se produisent lors des Alpstobede (fêtes d’alpages). Ces fêtes où l’on danse, qui avaient presque disparu, ont retrouvé un nouveau souffle et se déroulent aujourd’hui en dix lieux différents.

Le centre de musique populaire appenzelloise et toggenburgoise Roothus Gonten document et conserve le répertoire de la musique instrumentale appenzelloise et du jodel.

Galerie d'images

  • L’ensemble à cordes Edelweiss, Herisau, 2007 © Zentrum für Appenzellische Volksmusik
  • Chorale de Gonten, 2007 © Zentrum für Appenzellische Volksmusik
  • Quintette de jodel « Burestobe », Appenzell, 1903 © Zentrum für Appenzellische Volksmusik
  • Musique de danse appenzelloise vers 1900 (August Inauen, contrebasse ; Anton Moser, violon; Josef Peterer, Hackbrett) © Zentrum für Appenzellische Volksmusik
  • L’ensemble à cordes Edelweiss, Herisau, 2007 © Zentrum für Appenzellische Volksmusik
  • Chorale de Gonten, 2007 © Zentrum für Appenzellische Volksmusik
  • Quintette de jodel « Burestobe », Appenzell, 1903 © Zentrum für Appenzellische Volksmusik
  • Musique de danse appenzelloise vers 1900 (August Inauen, contrebasse ; Anton Moser, violon; Josef Peterer, Hackbrett) © Zentrum für Appenzellische Volksmusik

Documents sonores

Zäuerli, Appenzell Rhodes-extérieures, en trois mouvements avec Zaur, 1975 © Zentrum für Appenzellische Volksmusik

Rugguusseli avec Talerschwingen, Appenzell Rhodes-Intérieures, en trois mouvements © Zentrum für Appenzellische Volksmusik

Références et dossier

Publications
  • Margaret Engeler: Das Beziehungsfeld zwischen Volksmusik, Volksmusiker und Volksmusikpflege am Beispiel der Appenzeller Streichmusik. Herisau, 1984

  • Hans Hürlemann, Amelia Magro: Brummbass, Geige, Hackbrett (100 Jahre Streichmusik Alder). St. Gallen, 1984

  • Joe Manser: Appenzellische Volksmusik (Das Land Appenzell 39). Herisau, 2010

  • Johann Manser: Heemetklang us Innerrhode. Appenzell, 1979

  • Albrecht Tunger: Geschichte der Musik in Appenzell Ausserrhoden. Herisau, 1993

  • Zentrum für Appenzellische Volksmusik (Ed.): Altfrentsch, älteste Tanzmusik aus dem Appenzellerland. Gonten, 2006

  • Zentrum für Appenzellische Volksmusik (Ed.): Alpstobede im Alpstein. Gonten, 2009

Dossier