Bruder-Klausen-Fest


Catégorie:
Pratiques sociales
Canton:

Description

Nicolas de Flue (1417-1487) était paysan à Sachseln et père de dix enfants avant de se retirer dans la gorge du Ranft, et d’y vivre en ermite. De son vivant, il acquiert la réputation d’être un homme pieux et sage, et même d’être un saint. Tout le monde, des simples paysans aux grands seigneurs et aux hommes politiques viennent lui demander conseil. Peu après la mort de « frère Nicolas », comme on l’appelait, les premiers pèlerins arrivent à Sachseln et dans la gorge du Ranft, et les premiers guides et biographies à l’usage des pèlerins paraissent. En 1649, Rome décide de la béatification, et fixe la fête de frère Nicolas le jour de son décès le 21 mars. Pour les catholiques suisses, cette fête devient bientôt la plus importante de l’année à côté de la commémoration de la dédicace des anges à Einsiedeln (14 septembre). Après la canonisation de frère Nicolas en 1947, le Vatican fixe sa fête le 25 septembre. Depuis, de nombreux pèlerins, suisses et étrangers, se retrouvent ce jour-là, qui est aussi un jour férié dans le canton, pour un service qui se tient dans l’église paroissiale de Sachseln. La messe est suivie d’un « apéro populaire » avec de la musique. Beaucoup se rendent aussi sur la tombe du saint et dans sa cellule.

Galerie d'images

  • Saint Nicolas de Flue, peintre inconnu, milieu du 17e siècle © Roland Zumbühl, Arlesheim / picswiss
  • Service religieux sur l’autel de saint Nicolas de Flue, église de Sachseln, 25 septembre 2011 © Josef Reinhard, Sachseln
  • Statue de saint Nicolas de Flue, Sachseln, 25 septembre 2011 © Josef Reinhard, Sachseln
  • Eglise de Sachseln, où se trouve la tombe de Nicolas de Flue, juillet 2005 © Roland Zumbühl, Arlesheim / picswiss
  • Ermitage de Ranft, juillet 2005 © Roland Zumbühl, Arlesheim/picswiss
  • Saint Nicolas de Flue, peintre inconnu, milieu du 17e siècle © Roland Zumbühl, Arlesheim / picswiss
  • Service religieux sur l’autel de saint Nicolas de Flue, église de Sachseln, 25 septembre 2011 © Josef Reinhard, Sachseln
  • Statue de saint Nicolas de Flue, Sachseln, 25 septembre 2011 © Josef Reinhard, Sachseln
  • Eglise de Sachseln, où se trouve la tombe de Nicolas de Flue, juillet 2005 © Roland Zumbühl, Arlesheim / picswiss
  • Ermitage de Ranft, juillet 2005 © Roland Zumbühl, Arlesheim/picswiss

Références et dossier

Publications
  • Urs Altermatt: Niklaus von Flüe als nationale Integrationsfigur. Metamorphosen der Bruder-Klausen-Mythologie. In: Zeitschrift für schweizerische Kirchengeschichte 81. Mariastein, 1987, p. 51-82

  • Victor Bieri: «...drum kommt aus jedem Schweizer Haus ein Beter zu den Pilgerscharen». Bemerkungen zu Bruder-Klausen-Wallfahrten zwischen 1933 und 1957. In: Zeitschrift für schweizerische Kirchengeschichte 81. Mariastein, 1987, p. 31-50

  • Roland Gröbli: Die Sehnsucht nach dem «einig Wesen». Leben und Lehre des Bruder Klaus von Flüe. Luzern, 1990 (Neuauflage 2006)

  • Walter Heim: Die Bruder-Klaus-Verehrung seit der Heiligsprechung von 1947. In: Der Geschichtsfreund. Mitteilungen des Historischen Vereins Zentralschweiz 140. Luzern, 1987, p. 81-100

  • Werner T. Huber: Niklaus von Flüe Bruder Klaus. Im Herzen von Europa, 1998-2012

  • Karl Imfeld: Volksbräuche und Volkskultur in Obwalden. Kriens, 2006, p. 167-170

Dossier
  • Bruder-Klausen-Fest

    Ausführliche Beschreibung Dernière modification: 04.01.2013
    Dimension: 233 kb
    Typ: PDF