Les charbonniers dans l’Entlebuch


Catégorie:
Artisanat traditionnel
  • Nature et univers
Canton:

Description

Pour faire du charbon de bois, on carbonise du bois très lentement et à couvert dans une meule. Dans la commune rurale de Romoos, dans l’Entlebuch lucernois, on trouve les derniers charbonniers professionnels de Suisse. Ils pratiquent cet artisanat ancien comme activité accessoire. Dans la région du Napf, on fabrique du charbon depuis des siècles. Comme les forêts sont restées longtemps inexploitées, il n’était pas possible d’exploiter le bois entier et l’on se rabattait sur la production de charbon de bois. Dans la seule commune de Romoos, plus de 200 charbonnières anciennes sont attestées. La partie la plus longue du travail est la préparation et la construction d’une meule à ciel ouvert. Il s’agit d’empiler du bois sur une hauteur de quatre mètres et une largeur de dix. Après avoir été allumée, la meule se carbonisait lentement pendant environ deux semaines sous l’œil attentif des charbonniers. Finalement, on retire le charbon. Les charbonnières de Romoos produisaient de cette manière quelque 100 tonnes de charbon de bois par an. Jusque dans les années 1980, l’industrie de l’acier achetait cette production. Ensuite, les charbonniers se sont spécialisés dans le marché des grills à charbon.

Galerie d'images

  • Construction de la meule avec la cheminée au milieu de la charbonnière, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • La meule repose sur un caillebotis ; la cheminée est au milieu, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • Un charbonnier recouvre la meule d’argile ; en haut, couverture de branches, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • De la vapeur s’échappe de la meule, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • Le charbonnier régule le processus de carbonisation en creusant des trous d‘aération, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • Toutes les deux heures, le charbonnier alimente la meule en jetant des charbons ardents dans la cheminée, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • Une meule produit jusqu’à six tonnes de charbon de bois, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • Le charbonnier Anton Häfliger de Schnürhüsli à Romoos, vers 1895 © Paul Duss, Romoos
  • Josef Häfliger et Franz Koch devant une meule pendant la Deuxième Guerre mondiale © Paul Duss, Romoos
  • Construction de la meule avec la cheminée au milieu de la charbonnière, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • La meule repose sur un caillebotis ; la cheminée est au milieu, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • Un charbonnier recouvre la meule d’argile ; en haut, couverture de branches, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • De la vapeur s’échappe de la meule, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • Le charbonnier régule le processus de carbonisation en creusant des trous d‘aération, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • Toutes les deux heures, le charbonnier alimente la meule en jetant des charbons ardents dans la cheminée, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • Une meule produit jusqu’à six tonnes de charbon de bois, entre 1980 et 2005 © Paul Duss, Romoos
  • Le charbonnier Anton Häfliger de Schnürhüsli à Romoos, vers 1895 © Paul Duss, Romoos
  • Josef Häfliger et Franz Koch devant une meule pendant la Deuxième Guerre mondiale © Paul Duss, Romoos

Références et dossier

Publications
  • Michael Arnold: Die Meilerköhlerei in den Wäldern der Luzerner Napfgemeinde Romoos. Entwicklung einer fortswirtschaftlichen Nebennutzung im 19. und 20. Jahrhundert. Diplomarbeit am Geographischen Institut der Universität Zürich, 1982

  • Josef Duss: Holzköhlerei am Cholfirst. Ed. Schmiedezunft Eligius. Schlatt, 1978

  • Paul Duss: Holzköhlerei in Romoos. Romoos, 2008

  • Anne-Marie Dubler: Köhlerei. In: Historisches Lexikon der Schweiz. Bern, 2008 (www.hls-dhs-dss.ch/textes/d/D14031.php)

Dossier
  • Köhlern im Entlebuch

    Ausführliche Beschreibung Dernière modification: 04.01.2013
    Dimension: 217 kb
    Typ: PDF