Les paysages de Suisse centrale s‘ouvrent au tourisme


Catégorie:
Nature et univers
Canton:

Description

L’Europe de la fin du 18e siècle a développé avec la nature une relation spécifique qui va devenir une composante de la vie moderne : l’exploitation du paysage dans le contexte des loisirs et du voyage touristique. La région du lac des Quatre-Cantons a été le théâtre de cette évolution. Les touristes venaient voir Lucerne, le Rigi et le col du Gotthard, comme ils avait visité la région du lac Léman et l’Oberland bernois. Et cette première activité touristique a eu pour conséquence la mise en valeur technique du paysage sur un espace particulièrement resserré. Pendant la période comprise entre 1870 et 1950, les projets succèdent aux projets et tous ont pour ambition de faire goûter à un public nombreux les offres touristiques élémentaires que sont l’excursion, la vue, le panorama ou le jeu des contrastes. La construction des infrastructures hôtelières et de l’industrie des loisirs ont accompagné les avancées techniques de la mobilité. Depuis la seconde moitié du 20e siècle, les priorités sont mises sur la différenciation et la densification de l’offre, et non plus sur la création d’ouvrages novateurs et d’envergure. L’appropriation de la nature et du paysage est une pratique culturelle immatérielle ancrée dans la région depuis deux siècles et qui a marqué l’économie, la vie quotidienne et la mentalité des habitants.

Galerie d'images

  • Rigi, 2008 : une automotrice sur fond de lac des Quatre Cantons © Christian Perret, Emmetten/Rigi Bahnen, Vitznau
  • Rigi Kulm vers 1919: prototype de la montagne-belvédère, avec des infrastructures ferroviaires et hôtelières © Walter Mittelholzer/Rigi Bahnen, Vitznau
  • Au-dessus de la station Rigi Staffel 1875. Locomotive dans la descente. Le wagon la précède © Rigi Bahnen, Vitznau
  • Rigi, Kulm, vers 1875, des touristes assistent au lever du soleil © Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung
  • Alpnachstad am Vierwaldstättersee – Pilatus, 2011: la ligne à crémaillères la plus pentue du monde © Pilatus Bahnen
  • Pilatus 2008 : balade avec vue © Vierwaldstättersee Tourismus, Stans
  • Seilbahn Spies-Sinsgäu, Oberrickenbach (NW), 2011 : de petites installations pour les besoins du tourisme et des alpages © Vierwaldstättersee Tourismus, Stans
  • La cabine du Zugerberg-Bahn, 2009 : tout pour le panorama © Sylvan Müller, Luzern/Zugerbergbahn AG, Zug
  • Cabine tournante des Titlis Bahnen, 2008 : le panorama en mouvement © Björn Söderqvist/Flickr
  • Le « Stadt Luzern » un bateau à aubes mis en service en 1928, 2011 © Rolf Bühler, Kriens / Schifffahrtsgesellschaft des Vierwaldstättersees
  • Le préposé du débarcadère, avec sa corne de brume, vers 1920 © Schifffahrtsgesellschaft des Vierwaldstättersees
  • Hammetschwand, Bürgenstock, 2011 : ascenseur à l’air libre mis en service en 1905 © Christian Perret, Emmetten/Vierwaldstättersee Tourismus, Stans
  • Les bains de l‘hôtel Furigen ouverts en 1927 © Staatsarchiv Nidwalden, Stans
  • Station de départ et cabine du deuxième plus ancien télécabine de Suisse © Tal Museum Engelberg
  • Trübsee – Jochpass, vers 1946 : mixte télésiège- cabine debout © Tal Museum Engelberg
  • Rigi, 2008 : une automotrice sur fond de lac des Quatre Cantons © Christian Perret, Emmetten/Rigi Bahnen, Vitznau
  • Rigi Kulm vers 1919: prototype de la montagne-belvédère, avec des infrastructures ferroviaires et hôtelières © Walter Mittelholzer/Rigi Bahnen, Vitznau
  • Au-dessus de la station Rigi Staffel 1875. Locomotive dans la descente. Le wagon la précède © Rigi Bahnen, Vitznau
  • Rigi, Kulm, vers 1875, des touristes assistent au lever du soleil © Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung
  • Alpnachstad am Vierwaldstättersee – Pilatus, 2011: la ligne à crémaillères la plus pentue du monde © Pilatus Bahnen
  • Pilatus 2008 : balade avec vue © Vierwaldstättersee Tourismus, Stans
  • Seilbahn Spies-Sinsgäu, Oberrickenbach (NW), 2011 : de petites installations pour les besoins du tourisme et des alpages © Vierwaldstättersee Tourismus, Stans
  • La cabine du Zugerberg-Bahn, 2009 : tout pour le panorama © Sylvan Müller, Luzern/Zugerbergbahn AG, Zug
  • Cabine tournante des Titlis Bahnen, 2008 : le panorama en mouvement © Björn Söderqvist/Flickr
  • Le « Stadt Luzern » un bateau à aubes mis en service en 1928, 2011 © Rolf Bühler, Kriens / Schifffahrtsgesellschaft des Vierwaldstättersees
  • Le préposé du débarcadère, avec sa corne de brume, vers 1920 © Schifffahrtsgesellschaft des Vierwaldstättersees
  • Hammetschwand, Bürgenstock, 2011 : ascenseur à l’air libre mis en service en 1905 © Christian Perret, Emmetten/Vierwaldstättersee Tourismus, Stans
  • Les bains de l‘hôtel Furigen ouverts en 1927 © Staatsarchiv Nidwalden, Stans
  • Station de départ et cabine du deuxième plus ancien télécabine de Suisse © Tal Museum Engelberg
  • Trübsee – Jochpass, vers 1946 : mixte télésiège- cabine debout © Tal Museum Engelberg

Références et dossier

Publications
  • Daniel Anker (Ed.): Titlis. Spielplatz der Schweiz. Zürich, 2001

  • Josef Flüeler-Martinez: Im Land der 100 Bahnen. Buochs, 2010

  • Heinz Horat: Seelust. Badefreuden in Luzern. Baden, 2008

  • Adi Kälin: Rigi. Mehr als ein Berg. Baden, 2012

  • Peter A. Meyer: Der Pilatus zwischen Mystik und Tourismus. Eine Festschrift zum 100jährigen Bestehen der Zahnradbahn Alpnachstad-Pilatus. Ed. Pilatus-Bahn-Gesellschaft. Luzern, 1989

  • Schifffahrtsgesellschaft des Vierwaldstättersees (Ed.): 150 Jahre Dampfschifffahrt auf dem Vierwaldstättersee. 1837-1987. Luzern, 1987

  • Schweizerisches Alpines Museum (Ed.): Augenreisen. Das Panorama in der Schweiz. Bern, 2001

  • Daniel Speich: Wissenschaftlicher und touristischer Blick. Zur Geschichte der «Aussicht» im 19. Jahrhundert. In: Traverse. Zeitschrift für Geschichte 3. Zürich, 1999, p. 83-99

Dossier