Cor des Alpes et büchel


Description

Le cor des Alpes est l'instrument suisse par excellence et le symbole de l'économie laitière. Il tire sa forme d'un sapin naturellement courbé qui pousse à flanc de montagne. Aujourd'hui, les pièces de bois sont collées et façonnées, puis l'ébauche est coupée en deux et chaque morceau est évidé ; on réassemble ensuite les deux morceaux que l'on fixe par une gaine d'osier ou de rotin. Une embouchure en bois permet de produire des sons naturels, parmi lesquels le « fa du cor des Alpes », un ton intermédiaire qu'on ne peut tempérer et qu'on ressent comme « faux ». La sonorité du cor des Alpes et du büchel, instrument en forme de trompette très apprécié en Suisse centrale, va droit au cœur. Des amateurs jouent du cor des Alpes, en solo, en duo, en trio en quatuor ou en chœur et des musiciens professionnels accompagnent des orchestres symphoniques, des orgues d'église, dans les styles pop, jazz et rock, avec des sons naturels ou en faisant de la musique populaire expérimentale. Cette tradition est soutenue depuis 1910 par l'Association fédérale des yodleurs qui organise des cours.

Galerie d'images

  • Les cors des Alpes attendent de faire leur entrée © Eidgenössischer Jodlerverband
  • Concert devant le KKL à Lucerne © Susi Garlando/Alphornvereinigung Pilatus, Kriens
  • Cors des Alpes en balade à Lucerne © Susi Garlando/Alphornvereinigung Pilatus, Kriens
  • Fête de jodel de Suisse centrale 2012 à Lachen SZ © Annalies Studer/Zeitschrift Schwingen Hornussen Jodeln
  • Fête de jodel de Suisse centrale 2012 © Annalies Studer/Zeitschrift Schwingen Hornussen Jodeln
  • Joueurs en balade à Interlaken à la Fête fédérale de jodel 2011 © Annalies Studer/Zeitschrift Schwingen Hornussen Jodeln
  • Joueurs de cor des Alpes et lanceurs de drapeau, Fête fédérale de jodel 2011 © Annalies Studer/Zeitschrift Schwingen Hornussen Jodeln
  • Quatuor en ville
  • Sextuor devant les Alpes © A. Hug, Frutigen
  • Joueur de cor des Alpes à la Fête fédérale de jodel en 1924 à Bâle
  • Geysler, jun.: « Der Giessbach und die Sänerfamilie [Kehrli] » (gravure, vers 1830)
  • J. F. Lamy: Illustration dans «La fête des bergers d'Unspunnen» (Berne/Bâle 1805)
  • Daniel Lindtmayer : fabrication du fromage (dessin à la plume, détail, 1602)
  • « Forêt de cors des Alpes » à Mürren © Wolfgang Häuptli, 2011
  • Jusqu’en 1970, les cors des Alpes étaient fabriqués avec des sapins courbés ; actuellement, on utilise des pièces de bois assemblées © Peter Studer
  • Devant, büchel double; à droite, deux krummbüchel © Martine Bally, 2011
  • Cor des Alpes de Bruno Weber © Martine Bally/Bruno Weber Skulpturenpark
  • La haute école de Lucerne est la seule en Suisse à proposer une formation de musique populaire © Reflector Visuelle Gestaltung Luzern
  • Les cors des Alpes attendent de faire leur entrée © Eidgenössischer Jodlerverband
  • Concert devant le KKL à Lucerne © Susi Garlando/Alphornvereinigung Pilatus, Kriens
  • Cors des Alpes en balade à Lucerne © Susi Garlando/Alphornvereinigung Pilatus, Kriens
  • Fête de jodel de Suisse centrale 2012 à Lachen SZ © Annalies Studer/Zeitschrift Schwingen Hornussen Jodeln
  • Fête de jodel de Suisse centrale 2012 © Annalies Studer/Zeitschrift Schwingen Hornussen Jodeln
  • Joueurs en balade à Interlaken à la Fête fédérale de jodel 2011 © Annalies Studer/Zeitschrift Schwingen Hornussen Jodeln
  • Joueurs de cor des Alpes et lanceurs de drapeau, Fête fédérale de jodel 2011 © Annalies Studer/Zeitschrift Schwingen Hornussen Jodeln
  • Quatuor en ville
  • Sextuor devant les Alpes © A. Hug, Frutigen
  • Joueur de cor des Alpes à la Fête fédérale de jodel en 1924 à Bâle
  • Geysler, jun.: « Der Giessbach und die Sänerfamilie [Kehrli] » (gravure, vers 1830)
  • J. F. Lamy: Illustration dans «La fête des bergers d'Unspunnen» (Berne/Bâle 1805)
  • Daniel Lindtmayer : fabrication du fromage (dessin à la plume, détail, 1602)
  • « Forêt de cors des Alpes » à Mürren © Wolfgang Häuptli, 2011
  • Jusqu’en 1970, les cors des Alpes étaient fabriqués avec des sapins courbés ; actuellement, on utilise des pièces de bois assemblées © Peter Studer
  • Devant, büchel double; à droite, deux krummbüchel © Martine Bally, 2011
  • Cor des Alpes de Bruno Weber © Martine Bally/Bruno Weber Skulpturenpark
  • La haute école de Lucerne est la seule en Suisse à proposer une formation de musique populaire © Reflector Visuelle Gestaltung Luzern

Références et dossier

Publications
  • Brigitte Bachmann-Geiser: Das Alphorn. Vom Lock- zum Rockinstrument. Mit Beiträgen von Hans-Jürg Sommer, Rolphe Fehlmann, Res Margot und Matthias Wetter. Bern, 1999

  • Rudolf Gallati, Christoph Wyss: Unspunnen. Die Geschichte der Alphirtenfeste. Unterseen, Interlaken, 1993

  • Pierre Grandjean: Le Cor des Alpes. Lausanne, 2011

  • Dieter Ringli: Schweizer Volksmusik. Von den Anfängen um 1800 bis zur Gegenwart. Altdorf, 2006

  • Franz Schüssele: Alphorn und Hirtenhorn in Europa. Hölzerne Hörner von der Schweiz bis nach Schweden, von Russland bis Rumänien in Geschichte und Gegenwart. Friesenheim, Buchloe, 2000

  • Hans-Jürg Sommer: S’Büchel-Büechli. Melodien aus der Tradition geschöpft für Büchel, Oensingen 1995

  • Hans-Jürg Sommer: Eine Auswertung und Interpretation historischer Quellen zur Alphornmelodik. Oensingen, 2010

  • Charlotte Vignau: On Swissness in Alphorn Performance. In: Bulletin. Informationsblatt der GVS/SMPS und der CH-EM. Altdorf, 2009, p. 56-71

Multimedia
  • Zur Ehre des Alphorns – A la gloire du cor des Alpes – In Praise of the Alphorn. Mit einem Kommentar von Brigitte Bachmann-Geiser. Pully, 1989 (Compact Disc)

  • Stefan Schwietert: Das Alphorn. Musik der Alpen. Zürich, 2003 (DVD)

  • Grüezi mitenand 
    50 Jahre NWS Alphorn-Vereinigung, mit 24 verschiedenen Alphornformationen
    © Peter Baumann 
    Peter Baumann spielt seine Solo-Komposition «Grüezi mitenand».
    Réf. Phonothèque nationale suisse : CD42134 T. 9

  • Lioba
    Hornroh: Findling
    In «Lioba» des Ensembles «Hornroh» sind traditionelle Instrumente in ungewohnter Weise zu hören
    Réf. Phonothèque nationale suisse : CD61370 T. 2

  • La boîte à canards (Alphorntrio Les Muverans)
    Alphorn in Concert, Oensingen 2004, Vol. 2.  
    © Willy Cevey
    Das Ensemble «Les Muverans» präsentiert harmoniereiche Alphornmusik im Stück «La boîte à canards»
    Réf. Phonothèque nationale suisse : CD30822 T. 3

  • Moos-Ruef
    Klangwurzeln (Alphornduo Emil Frei - Hans-Jürg Sommer), 1996 
    © Hans-Jürg Sommer
    Das Stück «Moos-Ruef» von Hans-Jürg Sommer gilt als Klassiker unter den Alphornstücken
    Réf. Phonothèque nationale suisse : CD12497 T. 2

Dossier